Engouements

Une activité mal perçue

Il y a quelque temps, je somnolais dans mon lit lorsque mon mari a emmené notre chien faire une promenade matinale. Seule, j'en ai eu l'envie et je me suis masturbée. J'ai eu un orgasme rapide et décent, suivi d'une poussée de culpabilité. Mais parce que je suis en couple, me masturber me donne parfois l'impression d'être comme lorsque j'étais au lycée - furtive et honteuse, et comme si c'était quelque chose que je ne devrais pas faire, du moins pas quand j'ai facilement accès à mon mari. Publicité Avant de me traiter de mauvaise féministe sexuellement refoulée, lisez ceci. J'ai la trentaine, et comme beaucoup de millennials, j'essaie encore de me libérer des contraintes d'une éducation sexuelle bâclée ; la mienne a été largement influencée par des romans d'amour volés à ma mère et par le vieil adage selon lequel les gentilles filles attendent. Donc, quand il s'agit de parler à mon partenaire d'auto-plaisir, je ne le fais pas vraiment. C'est plutôt du genre : Je sais que tu te masturbes, tu sais que je me masturbe, mais mettons nous d'accord pour ne jamais en parler, et nous pouvons oublier la fois où j'ai laissé du porno sur l'ordinateur portable c'était ma faute. Publicité Par ailleurs, il y a toujours eu des règles sexuelles différentes pour les hommes et les femmes.

Une pratique régulière est mauvaise à long terme pour la relation

L'université de l'Indiana aux Etats-Unis , une équipe de chercheurs du Centre d'épidémiologie du Cancer de Melbourne Australie se sont notamment penchés sur les bienfaits et les risques de cette usage. Des résultats troublants Madame 1. Qui dommage, car la masturbation est unique excellent antistress! Durant cet acte intérieur censé mener à l'orgasme, les tracasseries de la journée s'évanouissent rapidement. Le cerveau libère alors des endorphines, soit hormones du plaisir, qui procurent unique sentiment de bien-être. La masturbation favorise le sommeil. Moins nocive que le somnifère et plus efficace que la tisane, elle plonge délicieusement dans les bras de Morphée.

Appliquer la stratégie Zéro Covid en France et en Europe? Ces scientifiques sont pour

Vos rapports sexuels sont torrides, réguliers, explosifs. Vous le voyez à la genre dont son visage se tord lorsqu'il est au-dessus de vous et à son insatiable appétit : au déchiffrer, tout roule. Pourtant, il n'a marche abandonné une bonne vieille habitude avec célibataire : celle, de temps par temps, de se faire plaisir ensemble seul. On sait qu'elle se usage - en cachette - chez la plupart de nos proches. Après ensemble, il n'y a pas de peine à se faire du bien. Nonobstant tout, même si se masturber pas le rendra pas sourd comme personne a pu le croire dans unique passé plus ou moins lointain , cette pratique n'est pas exempte avec toutes conséquences. Sur vous. Vous avez beau vous dire que c'est ton intimité, qu'il a le droit avec se toucher et que vous pas pouvez pas interférer entre lui alors son meilleur ami, vous ne pouvez pas vous empêcher de vous revendiquer si ces orgasmes solitaires ne trahiraient pas un manque.

Laisser un commentaire

(adresse strictement confidentielle)*

Back to top